Pour ceux qui se demandent ce que veut dire «développement durable» ou ceux qui le savent mais souhaitent savoir comment cela peut prendre forme à Bousbecque, voici quelques reflexions et orientations de l’action envisagée ces prochaines années dans cette thématique.
L’écologie d’abord peut trouver son sens dans la commune au niveau des espaces verts, la restauration, les produits utilisés pour l’entretien, la rénovation des bâtiments et la limitation de l’empreinte carbone de la ville. La commune a également un rôle de sensibilisation et d’information à jouer.
Nous avons d’ores et déjà des obligations réglementaires à envisager comme la Loi du 23 janvier 2014 qui interdit les pesticides dans les espaces verts publics à partir de 2020 et dans les jardins particuliers à compter de 2022, la loi « Grenelle 2 » du 12 juillet 2010 qui a fixé une réduction de 40% d’économies d’énergie sur le patrimoine public d’ici 2020. A partir de janvier 2015, un contrôle de l’air ambiant dans les crèches, écoles primaires et maternelles va commencer. D’autres projets non encore obligatoires réglementairement sont étudiés comme la restauration municipale BIO.
Le développement durable, c’est aussi une notion économique. Les flux d’énergie et la gestion de l’eau  doivent être envisagées d’un point de vue communal. Dans les bâtiments ou l’éclairage public mais aussi dans les attributions de subventions municipales ou la mise en relation avec les organismes d’aide pour aider chaque bousbecquois. Vous trouverez page  … un document d’information sur les audits énergétiques subventionnés pour notre ville en 2014.
L’adaptation aux nouvelles con-traintes écologiques est souvent perçue comme austère et contraignante. La commune étudie des projets ambitieux de production d’énergie et de ressources vivrières sur la commune qui permettraient de consommer « écologique » tout en réalisant des économies dans des circuits courts.
Le dernier axe est social. Le principe est de mettre en place les outils facilitant le partage d’objets et de compétences entre les bousbecquois, investir dans des projets qui amélioreront la vie de tous les jours des habitants, inviter chaque bousbecquois à participer à ces projets.